Lingette lavable

Publié le par Carinette

Aujourd'hui, pas de recette mais un petit coup de gueule contre l'instrie du cotton.

 

Savez-vous que cette industrie est extrêment polluante? La culture coventionnelle du cotton utilise à elle seule 25% des pesticides vendus dans le monde pour seulement 2,5% de la surface agricole mondiale ?!

 

De plus, il faut en moyenne 29 000 L d'eau pour fabriquer 1kg de cotton !

 

Si de nos jours il est encore difficile de trouver du cotton biologique pour se vétir, nous pouvons limiter notre utilisation de cotton, en utilisant des lingettes lavables (pour se démaquiller, nettoyer les fesses de BB...etc.).

 

Outre la pollution engendrer par la fabrication du cotton, savez-vous que le disque de cotton sur lequel nous nous acharnons afin d'être bien démaquillée est blanchi au chlore!

Vous me direz que le cotton est ensuite rincé, mais des études montrent qu'il subsiste des traces de chlore sur le cotton que nous utlisons TOUS les jours pour nous débarbouiller en étant persuadées que ce geste fait du bien à notre peau...

 

Voilà pourquoi je dis stop et que je décide d'apporter ma toute maigre contribution en limitant ma consommation quotidienne de cotton.

Cela ne sauvera certainement pas la planète, mais si ça permet de limiter les dégâts et d'arrêter d'empoisonner ma peau à petit feu, je n'hésite pas une seconde !

 

J'ai donc décidé de confectionner des lingettes doubles faces lavables. Un côté en micro-polaire permettant de démaquiller (tissu hydrophobe, le démaquillant ne pénètre pas et la maquillage est accroché par les fibres), et l'autre côté en éponge permettant de bien finir la toilette avec un hydrolat.

 

La micro-polaire étant un tissu qui ne s'effiloche pas, vous pouvez très bien faire des lingette uniquement avec ce tissus.

Le tissus polaire est fabriqué à partir de bouteilles en plastique recyclées (et oui ma p'tite dame!) il vous sera donc impossible d'en trouver avec la certif BIO.

Et pour l'éponge, et bien j'ai sacrifié une serviette!

 

Afin de ranger ces lingettes dans une boite, couper la polaire en se servant de cette même boite comme patron. Faites de même pour le tissus éponge.

  P1020847

Prendre un morceau de polaire et un morceau d'éponge et les plaquer "dos à dos". Coudre les 3/4 du tour.

P1020849P1020851

Puis retourner en s'aidant de la partie non cousu.

P1020852P1020853

Finir de coudre à la main.

 

La serviette étant un tissu qui peluche énormément, il sera nécessaire de surpiquer les lingettes.

 

Perso, je ne l'ai pas fait, j'ai préféré faire un "ourlet" sur mon tissu éponge, à l'intérieur de la lingette.

  P1020887P1020886

Et ensuite, après utilisation, dans un sac à linge, elle se lave très bien en machine à 40°C. Attention toutefois, si vous utilisez du liminent ou si la quantité de maquillage est importante, je vous conseille de prélaver ces lingettes et les faisant trempée dans de l'eau chaude avec un peu de savon de Marseille.

Commenter cet article

L

 Nous avons ces lingettes en commun, j'en fait maintenant pour mon entourage, mais je les couds à la main car ma
machine me joue souvent des tours...


Bonne soirée 
Répondre
P


oh oui, j'ai failli en faire aussi ....! mais pour un visage avec barbe et moustache c'est pas génial.



Répondre
M


Bah moi je trouve que ça fait des lingettes drôlement mignonnes ! :)



Répondre
S


j'ai vu la création, ça semble un peu rustique mais c'est génial...!


bravo!!!



Répondre
B


La tu as bien raison. ton idée est très économique ! les disques à démaquiller et autres lingettes sont très onéreuses ! Même combat pour toutes les lingettes ménagères attrape-poussières
et autres ! Bisous...



Répondre
P


Je suis déjà très sensible au recyclage tout ça, mais je n'avais jamais songé au coton que j'utilise pour me démaquiller... tous les jours. Je note ton astuce, ça a le mérite d'essayer !



Répondre