Epiphanie: galette à la frangipane

Publié le par Carinette

P1030998

Aujourd’hui c’est l’Epiphanie.

 

L'Épiphanie est une fête chrétienne qui célèbre la visite des mages, respectivement : Gaspard, Melchior et Balthazar, à l'enfant Jésus, le Messie dans le monde. Elle a lieu le 6 janvier.

Dans certains pays, la célébration liturgique de la fête est reportée à un dimanche, en vertu d'un indult papal. Il s'agit de permettre aux gens de célébrer la fête dans les cas où ils doivent travailler le 6 janvier si ce jour n'est pas férié.

Ainsi, en France et en Belgique, cette fête est célébrée le deuxième dimanche après Noël.

En Espagne, la célébration de l'Épiphanie est particulièrement importante, le jour en effet est férié.

 

L'Épiphanie, tout comme le cycle de Noël, est loin d'être d'origine purement chrétienne, mais tire son fond et son sens des célébrations païennes de la Lumière.

En effet, Noël, avant d'être un jour, est d'abord un cycle, qui atteint son apogée au jour du solstice d'hiver (ou en tout cas un des jours associés au solstice) le 25 décembre.

Cette nuit du solstice, qui est la plus longue de l'année, signifie le retour de la Lumière ou, mieux, la renaissance de la Lumière à l'origine de toutes choses.

 

Puis la célébration se prolonge durant un nombre de jours hautement symbolique : 12 jours. Ainsi Noël est-elle une fête qui dure 12 jours et 12 nuits, le 12 représentant entre autres la Totalité (12 mois, 12 heures, 12 Apôtres, 12 Dieux Olympiens, 12 Imâms dans le shî'isme duodécimain, etc.)

 

Le cycle prend fin le 6 janvier. C'est à ce moment que les jours commencent à s'allonger de façon sensible, que la promesse de la nuit solsticiale est tenue. On célèbre alors l'Épiphanie, la manifestation de la Lumière.

 

La galette symbolise par sa forme ronde le soleil. Il est à noter également que c'est ce jour (en tout cas son équivalent, car le calendrier de la Rome antique n'était pas le nôtre) qu'avait lieu la fête des 12 Dieux Epiphanes (autrement dit les 12 Olympiens).

Le christianisme s'est coulé dans ce moule dont le sens symbolique n'est pas altéré, le Christ étant assimilé à la Lumière.

 

Après l’histoire, place à la recette !!

 

Donc rien de plus simple, afin que cette galette puis plaire à tout le monde, j’ai fait la très classique galette à la frangipane.

  P1030998

Pour une belle galette :

 

-2 rouleaux de pâte feuilletée (faite maison, c’est encore bien meilleur)
-100g de sucre en poudre
-100g de beurre
-150g de poudre d’amande
-2 œufs (+1 pour la finition)
-5 gouttes d’amandes amer (ou de rhum, au choix)

 

Mélanger le sucre et je beurre fondu.

Ajouter la poudre d’amande.


Incorporer un à un les 2 œufs et l’amande amer. Bien mélanger.

Etaler un premier disque de pâte feuilletée sur le plan de travail. Humidifier les bords, puis étaler la préparation à base d’amandes.


C’est le moment de placer votre ou vos fèves(s) sur l’extérieur de la galette.

P1030992

Recouvrir le tout avec la deuxième pâte feuilletée en pinçant bien les bords (partie humide).


A l’aide d’un couteau, faire des incisions en losange sur la galette.


Dans un ramequin, battre un œuf et l’étaler au pinceau sur la galette.


Faire préchauffer le four à 240°C. Enfourner la galette pendant 10min, puis poursuivre la cuisson pendant 20min à 180°C.

P1030994

Et n’oubliez pas de fabriquer une belle couronne pour le roi ou la reine !

Publié dans Desserts

Commenter cet article

M


Hummm, j'adooooore la galette ! Demain, je me lance dans la préparation ;)



Répondre
B


le "gouteur-gourmet-gourmand-maison" mérite bien sa réputation !


Bises à vous 2.



Répondre
C


Effectivement...


Bonne journée


Bisous



P


quelle belle galette, j'aimerais bien chercher la fêve.


biz


Patounet



Répondre
S


moi j'en prends une aprt



Répondre
A


j adore les galettes


merci pour la petite histoire



Répondre
P


Hmm super cette galette!! Je te prends une part, avec la fève j'epsère!



Répondre
P


Trés bien réussit ta galette, tu me garde un morceau.


Bonne fête d' Epiphanie.


Bisous



Répondre
T


j'en veux j'en veux



Répondre
P


Whoua elle tue ta galette :



Répondre
S


bravo pour avoir parler de l'Epiphanie et de donner autant de précisions. Tu as entièrement raison c'est aujourd'hui l'Epiphanie....! et ta petite galette à l'air bien appétissante.


bises ma belle 



Répondre
C


Elle n'était pas petite, elle était énooooorme!


Je voulais en amener au boulot tellement il y en avait, mais Seb n'a pas voulu, il a tout mangé!!!!


Bisous



S


hum...une belle galette de saison!



Répondre
L


Je découvre ton blog par le biais de ton commentaire et j'en suis ravie !


Très intéressant tes précisions quant à l'épiphanie, et tu as raison de les rappeler car souvent on oublie !


Ta recette de galette des rois et très approchante de la mienne, donc je confirme que c'est succulent


Passe une excellente journée et tous mes meilleurs voeux à toi et aux tiens pour 2011


Bisous


Lypha



Répondre
C


Merci c'est gentil.


Je te souhaite également une belle année 2011.


Bisous



G


Elle a l'air succulente ! J'en aurais bine pris une part !!!!


Bonne année



Répondre
C


Merci, bonne année à toi aussi!



M


hummm j'adore sa ;)


bravo


bisous mimi



Répondre
E


Jolie galette ! Miam !


Bisous



Répondre
C


j'ai appris pleins de choses grâce àt oi ! merci !


bisous



Répondre