Crème de marrons

Publié le par Carinette

Crème de marrons

Noël est dans plus d’un mois et demi et c’est déjà la grande effervescence ! Les magasins ont sorti leurs sapins et les catalogues de jouets commencent à remplir ma boîte aux lettres….déjà !

Les illuminations sont même installées dans ma ville depuis une quinzaine de jour. Il n’y a pas à dire, cette année, nous ne serons pas en retard !

 Mais bon, je dois avouer qu’étant piètre amatrice des bains de foule de dernière minute et étant une maniaque obsessive de l’organisation d’une nature plutôt organisée, je  suis déjà en train de plancher sur mon menu de Noël ainsi que les cadeaux gourmands.

Ayant déjà réalisé de la confiture de Noël et du pain d'épices maison pour mes précédents paniers, j'avais envie de changer un peu cette année. Alors pour le moment,point de cannelle (même si je ferai tout de même quelques petites étoiles aux épices) et place à la châtaigne.

C'est pour cela que vais commencer par la crème de marron, j’adore la crème de marron (à consommer toutefois avec modération). Mais une véritable crème de marron maison, ça se mérite ! Croyez-moi, la corvée d’épluchage saura venir à bout des plus patient(e)s et  des plusgourmand(e)s !

Et oui, il faut être sacrément motivée pour éplucher des kilos et de kilos de marrons. C’est les doigts complément endoloris et la larme à l’œil qu’au bout d’une heure de dur labeur je me suis aperçue que je n’avais épluché que quelques châtaignes, tout juste assez pour faire un seul et unique pot. Bon, quelques essais plus ou moins scabreux plus tard, j’ai réussi à dégoter une petite astuce qui me permettra d’aller un peu plus vite. Vous pouvez également utiliser des marrons surgelés déjà épluchés mais ils n’auront pas le goût de la passion et de l’amour du geste, si si, je vous promets (ne réduisez pas tous mes efforts à néant !).

Bon allé, le temps de retirer tous mes bandages et je vais pouvoir tapoter la recette sur mon clavier (naaaaan, je plaisante, mes doigts vont bien).

Crème de marrons

Ingrédients pour 4 pots :

  • 1kg de châtaignes
  • 700g de sucre (j’ai utilisé du rapadura, d’où la couleur foncée de la crème)
  • 60cl d’eau
  • 1 gousse de vanille

Avant toute chose, commencer par entreposer les châtaignes au moins 24h au réfrigérateur. Le jour J, les plonger directement dans de l’eau bouillante pendant  5 minutes avant de les peler une à une (laisser les châtaignes en attente dans l’eau bouillante. Plus les châtaignes seront chaudes et plus elles se pèleront facilement).

Avec cette méthode, les deux peaux de la châtaigne partent ensemble (la plupart du temps). J’ai lu que certaines personnes faisaient une incision sur le dessus de la châtaigne avant de l’ébouillanter, à tester donc.

Une fois toutes les châtaignes épluchés, les plonger dans une autre casserole d’eau et les faire cuire pendant une vingtaine de minutes. Les châtaignes sont cuites lorsqu’elles s’écrasent facilement.

Egouter les châtaignes puis les passer au moulin à légumes.

Dans une casserole, faire chauffer 60cl d’eau et le sucre afin de réaliser un sirop au petit boulé, c’est-à-dire que le sirop doit monter entre 115 et 117°C. Por ceux qui n’ont pas de thermomètre, il suffit de souffler sur du sirop pris sur une cuillère, les bulles bougent et se détachent.

Ajouter alors la purée de châtaignes encore chaude ainsi que la gousse de vanille fendue en 2.

Faire cuire une vingtaine de minutes à feu doux en remuant régulièrement. En fin de cuisson, retirer la gousse de vanille. Mettre la crème en pot avant de la laisser refroidir tête en bas.

La crème pourra se conserver environ 1 an.

Crème de marrons
Crème de marrons

Commenter cet article